Page 1 sur 4

Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Ven 6 Déc 2013 14:04
par tomsawyer
Bonjour, tout d'abord je tiens à vous remercier pour ce site qui va me permettre de trouver des réponses où je ne peux en trouver nul part...

je suis en couple depuis 12 ans avec mon conjoint et je vis avec que depuis 6 ans. Nous avons 2 enfants... tout se passe super bien...

Cependant, j'ai eu une adolescence pas très facile car mes parents ayant une mentalité très conservatrice (une fille qui sort beaucoup est une trainée, interdiction d'avoir des amis/es, faire à manger, la vaisselle, etcs... tout ce qui compte c'est la réputation de la famille ... aucune considération et respect de l'autre...).
Chez nous, le père a l'autorité sur tout même sur sa femme au point de la traiter comme une moins que rien... j'ai mis du temps à comprendre pourquoi ma mère était soumise et n'avait jamais divorcé...

Il y avait toujours des disputes à la maison, mon père battait ma mère devant nous et à chaque fois nous avions peur mes soeurs et moi (on pleurait) car c'était traumatisant de voir des adultes se battre comme des "animaux"... parfois j'avais peur qu'il vienne le soir nous tuer un par un le soir dans notre lit... tellement j'en étais traumatisée.

Au fil du temps, tout ça m'a dégouté, je ne supportai plus cette ambiance d'hypocrisie, de violence,... on a l'impression de vivre chez des étrangers mais pas une famille....et tout ca m'a dégoutée... donc je me rebellais beaucoup mais je respectais certaines choses mais j'ai l'impression que comme tout le monde avait peur du père personne faisait rien et j'avais tellement ce sentiment d'injustice en moi...
Ces adultes qui veulent vous donner des leçons alors qu'eux ne sont pas mieux ou ne font rien pour nous éduquer correctement... aucun sentiment, aucune chaleur dans cette maison c'est chacun pour soi, la débrouille quoi....

Pourquoi mon père est comme ça : j'en est conclue que c'était parce qu'il n'a pas eu la vie qu'il voulait alors... il faisait tout pour nous gâcher la notre ou ne s'en rendait même pas compte...

J'étais bonne élève à l'école (du primaire au lycée : bac avec mention assez bien; bonne élève mais timide et effacée)... mais après à partir du bts, j'ai complètement flanchée car j'avais trop de soucis de famille, personne ne me comprenait et je me sentais surtout seule, aucun ami, aucun adulte ou "grand" pour me guider, me dire ce qu'est la vie... parfois j'avais des envie de suicides mais j'ai jamais osé car je me disais que ma vie est plus précieuse que tout, j'avais pitié de moi même car même si personne ne m'aime, au moins, il fallait que je m'aime "moi"... alors pourquoi se tuer si cela n'a aucune importance pour les autres....

DOnc j'ai continué ma vie comme si de rien n'était en gardant tout ça au fond de moi, personne pour se confier, personne pour te remonter le moral...
Un jour, j'ai rencontré mon homme, je lui racontais parfois mon histoire il me comprenait mais ne pouvait rien faire car ce sont des choses qui sont encrée en moi... mon passé, celui que j'ai vécu et qui m'a fait beaucoup de mal.... j'ai toujours cherché à savoir ce que j'avais, pourquoi j'en suis arrivée là aujourd'hui (en lisant des livres de psychologie etcs...) mais j'ai jamais trouvé de réponse...

Alors, petit à petit je me suis renfermée, ne sortant plus, coupant tous les ponts avec mes amis.... embrouillée et exclue par la plupart des membres de ma famille....

Cela fait 3 ans maintement que j''ai coupé les ponts avec tous ces gens qui me faisaient mal... sauf une cousine qui m'envoie des textos de temps en temps... j'ai pris la décision de faire ça car cela commençait à toucher mon psychisme (déprime, anxiété, stress, insomnie...) et je commençais à tomber malade (changement hormonale, saignement des gencives dû au stress...). De plus, c'était aussi pour protéger mes enfants de ces gens manipulateurs et hypocrites... afin qu'ils puissent grandir sereinement, et normalement... Je ne veux pas qu'ils aient la même vie que la mienne, je veux le meilleur pour eux et qu'ils soient épanouis, bien sûr ils rencontreront des difficultés dans leur vies mais nous serons là pour les épauler et parfois les conseiller afin qu'ils puissent faire leur choix... et contrairement à moi, eux auront droit à avoir des amies ou amis.... car moi, je n'ai pas eux cette chance là, d'être libre de mes pensées, de mes actes, de mes envies...

Quand je suis loin de tout ça, je suis heureuse et je vis normalement... mais quand cette cousine me recontacte c'est juste pour me parler des autres et après ça me met de mauvaise humeur et tout remonte à la surface... j'ai l'impression que même à distance, ces gens ont une emprise sur moi car rien qu'en me parlant d'eux, j'en ai des vertiges, le coeur qui palpite, des coups de chaleur, insomnie... la rage...

Pouvez vous me conseiller ce que je dois faire pour que cela n'ait plus aucun impacte sur ma vie et que je puisse continuer à vivre plus sereinement s'il vous plait ? J'ai pas envie de développer un cancer ou une maladie à cause de ces gens là...

J'ai envie de reprendre confiance en moi, quitte à devoir les affronter un jour et leur dire leurs 4 vérités...

Heureusement que mon homme me soutient mais j'ai besoin d'être "autonome" et de pouvoir me défendre seule contre tous... leur crier que tout ce que je veux c'est vivre ma vie et je ne fais de mal à personne....


Merci pour les réponses que vous pourriez me donner...

et j'espère seulement que dans ce monde de brutes, il existe encore des âmes capables d'aimer l'autre sans retour, sans jugement et que l'être humain soit conscient du mal qu'il peut faire autour de lui avec de simple paroles, de simples pensées ...

Bonne journée

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Ven 6 Déc 2013 16:52
par georges
on pourrait penser que la cousine, en maintenant ce lien très ténu, vous évite de culpabiliser avec votre famille.
Lien extrêmement toxique et qui semble se transmettre au travers des générations.
Notre société vit avec l'idée que les enfants, dès la naissance, contracte une dette. Vous devriez vous détacher de cette idée totalement fausse -même lorsque les enfants "se sacrifient" !

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Lun 30 Déc 2013 14:00
par tomsawyer
bonjour et merci de votre reponse. je me demande parfois si je ne devrais pas couper les liens aussi avec cette cousine afin de pouvoir mieux avancer. et reprendre contacte un jour quand j aurais combattu cette haine contre tous ces gens. a l heure actuelle tous se passe bien tcs... mais je redoute a chaque fois qu elle va m envoyer un mail ca va encore me mettre dans tous ces etats. (dsl pour les fautes j ecris a partir d une tablette).
pensez vous que je suis malade et que je devrais suivre une therapie?
merci encore et a bientot!

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Mar 31 Déc 2013 15:11
par georges
Cette cousine a-t-elle la même position critique que vous vis à vis de cette famille? Sinon, que vous apportent ces échanges ?

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Mer 1 Jan 2014 00:02
par tomsawyer
oui elle pense comme moi en fait dans la famille pleins de gens pensent comme moi mais se taisent par peur des represailles. ils arrivent a vivre comme ca.
en fait a chaque fois qu elle entre en contact avec moi c est pour me raconter des ragots du genre l autre a fait ci lautre a dit ca sur toi etcs... et moi a chaque fois ca me fait mal j aimerai kel me parle d autres choses mais c est plus fort qu elle.
et apres je reste pendant 3 ou 4 jours a penser a tout et ca menerve parfois j en dors pas la nuit. mais plus le temps passe et je n ai plus de nouvelles d elle, plus je redeviens normale. je me sens mieux en fait si g aucune nouvelle des autres. je respire et vis normalement.

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Mer 1 Jan 2014 08:43
par georges
Alors qu'est-ce qui vous empêche de lui dire clairement que ses messages vous sont désagréables?(pas "elle" mais la teneur de ses messages) Une forme de politesse? Une culpabilité?

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Mer 1 Jan 2014 21:16
par tomsawyer
elle le sait que je n aime pas parler d eux et que j en deviens folle mais j ai l impression qu elle n a que ca a me raconter... soit je deviens parano soit il faut peut etre que j aille me faire soigner. j ai l impression que je ne peux faire confiance a personne tant que celle ci a un lien avec les autres...
j ai envie d une vie tranquille et ma cousine le sait tres bien puisque j ai coupe les ponts avec tous.

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Mer 1 Jan 2014 22:08
par georges
retour en boucle à mon post précédent : vous n'arrivez pas à lui dire "tais-toi, cesse de me parler de cette famille que j’exècre"? Quitte à lui raccrocher au nez après lui avoir dit que l'entendre toujours rabâcher des ragots vous insupporte? Je ne vous comprends pas!

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Dim 2 Fév 2014 20:51
par tomsawyer
bonjour, cela fait un bail.
et bien si je lui ai dit tout ce que je pensais et maintenant elle ne me parle plus...
en tout cas je n ai plus de nouvelles d elle depuis nov 2013...
elle doit me prendre pour une parano mais bon tant pis. je suis degoutee mais c est pas grave. je me retrouve seule sans famille.

Re: Problème de famille qui perdure

Message non luPosté: Dim 2 Fév 2014 21:40
par georges
et votre famille, que vous ne supportiez plus, vous manque....